Projet “Pauvreté – Identité – Société”

Projet «Pauvreté – Identité – Société»

Le projet de recherche action «Pauvreté – Identité – Société» vise à créer des conditions permettant d’assurer la participation et de faire respecter le savoir des personnes en situation de pauvreté dans les recherches nationales et les prises de décisions qui les touchent directement. Il est reconnu par l’Office fédéral de la justice comme projet d’entraide pour approfondir avec les personnes concernées la compréhension de la thématique «assistance et coercition» d’hier et d’aujourd’hui.

Dans ce projet, des personnes ayant l’expérience de la pauvreté, des praticien·ne·s professionnel·le·s et des universitaires bâtissent ensemble un savoir qui contribue à des changements de fond pour que des injustices et violences institutionnelles ou sociétales vécues dans l’histoire ne se répètent plus jamais. Elles et ils travaillent à mieux comprendre le passé et le présent pour ensuite contribuer à une évolution des pratiques d’aujourd’hui et de l’avenir pour une société qui ne laisse personne de côté.

Dans le cadre du projet, des réunions préparatoires ont eu lieu dans différents cantons de la Suisse (en allemand et français) sur une période de trois ans. Elles ont ainsi rendu possible, sur un plan national, l’organisation des Universités populaires Quart Monde et des ateliers du Croisement des savoirs. Ces événements seront liés par la thématique «assistance et coercition» et s’appuieront sur les conclusions de l’événement précédent.

Objectif et question de recherche

Avec ce projet de recherche action, nous voulons mieux comprendre le rapport entre la société, les institutions et les personnes en situation de pauvreté. Nous construisons un savoir commun afin qu’il contribue à une transformation de la société et des institutions et apporte des réponses sur la manière dont elles peuvent être changées afin que la pauvreté ne se répète plus de génération en génération. Sur la base des enseignements que nous avons tirés du projet, nous avons notamment approfondi la question clé suivante:

Qu’est-ce qui rend possible que les personnes en situation de pauvreté soient reconnues et soutenues comme acteurs et actrices à part entière dans leur combat quotidien et particulièrement dans leurs interactions avec les institutions?

Les principales connaissances tirées des trois années de la recherche sont mises par écrit en 2022 dans le cadre d’un «processus de co-écriture». Les chapitres élaborés en commun sont rédigés dans huit groupes mixtes (composés de personnes issues du monde scientifique, de la pratique professionnelle et ayant une expérience de la pauvreté) en Suisse romande et alémanique.

Dialogue et transfert de connaissances

La synthèse issue du «processus de co-écriture» commun constitue la base pour un dialogue avec le politique, les hautes écoles et les institutions en Suisse alémanique et romande. L’objectif est de discuter des résultats de la recherche avec des expert·e·s de différents domaines de la société et de réfléchir ensemble à des évolutions et changements possibles.

En avril 2023, les connaissances issues de la recherche, y compris les propositions concrètes issues des dialogues, seront publiées et présentées au grand public en collaboration avec des partenaires dans le cadre d’un colloque final et d’autres événements.

Primé avec le

Financé avec le soutien de

Bundeslogo

Plus d’informations:

Télécharger le flyer 2022-23 du projet (PDF)

Télécharger le flyer 2019-21 du projet (PDF).

Actualités